Top 10 des raisons de mater His Dark Materials : A la croisée des mondes

Diffusé sur la BBC le 3 novembre, puis sur HBO le 4 novembre, puis sur OCS le 5 novembre, le premier épisode de His Dark Materials : A la croisée des mondes nous a pas mal convaincus. Il faut dire qu’on l’attendait depuis un bon moment. Le film faisait partie des pires adaptations de livre au cinéma, et, quand on a su que la BBC et HBO préparaient une série, un nouvel espoir est né en nous. Il fallait pas nous décevoir. Alors ça y est, nous on est parti pour regarder jusqu’au bout, et on compte bien vous embarquer avec nous. Matez cette série.

1. Parce que le bouquin est bien

Je vous en avais parlé il y a déjà quelque temps, de la trilogie A la Croisée des Mondes, donc allez jeter un œil à ce top si vous voulez des arguments en plus. Tout ce que je vais répéter ici, c’est que c’est un bon livre ado/jeunes adultes qui ne prend pas les lecteurs pour des idiots et qui aborde des thèmes philosophiques et religieux plutôt intelligents. Pour ceux qui ne l’ont pas lu, la série vous donnera envie d’avaler les bouquins pour connaître la suite, c’est certain.

2. Philip Pullman, l’auteur, est co-producteur

Son nom apparaît dans la liste des producteurs de la série, et c’est une très bonne nouvelle, puisque ça implique un certain respect de son oeuvre dans l’adaptation. D’ailleurs, les premiers retours de la presse, qui a déjà vu plusieurs épisodes, vont plutôt dans ce sens. Apparemment, la série ne fait pas trop d’écarts par rapport au premier tome de Pullman, et, quand il y en a, ils sont justifiés et intéressants. En gros, ça sent bon pour la suite.

3. Ils peuvent quand même pas foirer le film ET la série

Le film a fait un bide qui a empêché la production de l’adaptation des tomes 2 et 3. Cette fois-ci, les mecs sont obligés d’assurer et de tout adapter, parce que sinon ils vont se retrouver avec des émeutes et des pétitions de gens en colère. Et peut-être même un top bien salé. Je suis sûr que ça leur fait peur.

4. Le Magisterium a l’air bien flippant comme dans les bouquins

Un des plus gros points faibles du film La Boussole d’or, c’était qu’on n’avait quasiment plus le message anti-religieux du livre. Là, dans la série, au bout d’un seul épisode, on sent déjà que le Magisterium fera figure de grand méchant très menaçant, et on comprend très vite les similarités qui existent entre cette organisation et l’Eglise catholique. Ça fera plaisir aux plus anticléricaux d’entre vous.

5. Les dæmons sont bien foutus

Faire des animaux entièrement en images de synthèse, capables de se transformer en d’autres animaux qui plus est, ça doit forcément être un peu casse-gueule. En plus les dæmons sont un des éléments les plus marquants de l’oeuvre de Pullman, donc ils étaient très attendu. Et voilà le verdict : c’est pas mal du tout. Ils sont beaux et bien animés, et même si ça fait toujours bizarre de les entendre parler, on s’habituera. D’ailleurs, pour l’occasion, je prépare un petit test « quel est ton daemon », promis il sort bientôt.

6. La nouvelle Lyra est bien mieux que celle du film

Dakota Blue Richards interprétait Lyra Bellacqua en 2007 dans l’adaptation au ciné, et elle ne nous avait pas trop convaincus : trop gentille, trop propre, trop peu charismatique. Avec Dafne Keen, qu’on avait déjà vue dans le film Logan et qui reprend le rôle, c’est le jour et la nuit. Elle tient bien mieux le côté rebelle et déterminé du personnage.

7. Comme l’a dit quelqu’un à la rédaction, “il y a quand même un sacré casting”

Et il avait pas tort, puisqu’on retrouve des noms pas mal. En plus de Dafne Keen dont on a déjà parlé, on a un James McAvoy (X-men, Split, Wanted…), une Ruth Wilson (Luther, The Affair, Dans l’ombre de Mary…) ou encore un James Cosmo (Game of Thrones, Braveheart, Chernobyl…) et d’autres qu’on a vu par-ci par-là qui ont des carrières pas dégueu derrière eux. Pour le coup, le film La Boussole d’or avait aussi de bons arguments avec d’excellents Daniel Craig et Nicole Kidman, mais la relève a l’air de bien tenir la route elle aussi.

8. Si tout le monde regarde, ils pourront continuer et adapter le reste de la trilogie et on pourra ENFIN savoir à quoi ressemble les Mulefas

On était tellement frustrés de ne pas voir les livres 2 et 3 adaptés qu’on ne veut pas revivre ça. On veut savoir à quoi ressemblent les autres mondes et les créatures qui les peuplent, comme les Mulefas, ces animaux qui roulent sur des cosses et qui ont une relation étrange à la Poussière, ou encore les Spectres qui mangent les âmes des adultes. Alors regardez la série, comme ça ils seront obligés de tout nous montrer.

9. Il y a des gros noms à la réalisation

On a entre autres Tom Hooper (Le Discours d’un roi), Otto Bathurst et Anthony Byrne (Peaky Blinders), et Euros Lyn (Broadchurch, Black Mirror, Daredevil…) donc des réalisateurs qui ont l’habitude des grosses productions et qui savent a priori ce qu’ils font ici. C’est du très sérieux.

10. Tout le monde va en parler autour de vous, donc vous allez devoir vous tenir à la page pour pouvoir continuer à discuter avec vos amis

On vous aura prévenus…

Products You May Like

Articles You May Like

Top 11 des joueurs d’Escape Game en version honnête
Dining and Down Syndrome, a winning combination for Brussels restaurant
Australia beat Pakistan by innings and 48 runs, seal series
Brazil’s president accuses actor DiCaprio of financing Amazon fires, offers no evidence
Top 10 des origines de noms de rappeurs, ceux qui pèsent dans l’game

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *